RTA - Renault Laguna: Interprétation des commandes

SURALIMENTATION. CLAPET DE LIMITATION DE SURALIMENTATION.

CONSIGNES

Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu paramètres ou suite à l'interprétation d'un défaut non résolu.

En lançant cette commande, on doit entendre l'électrovanne claquer (dix séquences). Le pilotage simultané du volet de waste gate n'est véritable que si l'on applique une dépression de 600 mbars à l'entrée de l'électrovanne.

En effet le pilotage du volet d'admission lors de coupure moteur a entrainé la mise à la pression atmosphérique de la réserve de vide.

  • Contrôler la résistance du clapet de limitation de suralimentation, entre les voies 1 et 2. Changer le clapet si la résistance n'est pas de l'ordre de : 16,5 ohms + - 1,6 à +25˚C / 22,1 ohms + - 2.2 à + 110˚C.
  • Vérifier l'étanchéité du circuit de dépression, depuis la pompe à vide jusqu'au poumon de commande de wastegate.
  • Contrôler l'efficacité de la pompe à vide.
  • Contrôler le réglage de la tige de wastegate (manuel de réparation chapitre 12 : soupape régulatrice de pression).
  • Contrôler le bon coulissement du volet de wastegate.
  • Contrôler l'état et l'étanchéité du circuit d'admission d'air.

Effectuer les réparations nécessaires.

APRES REPARATION

Reprendre le contrôle de conformité au début.

PRESSION RELAIS POMPE BASSE PRESSION

CONSIGNES

Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé.

Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu commandes, ou suite à un problème d'amorçage du circuit gazole.

Traitement sans objet pour moteur équipé d'une pompe Haute Pression CP3. (saut CP3 master G9T 720).

ATTENTION : En cas de problème antidémarrage, la pompe basse pression tourne quand même.

Vérifier à l'aide du schéma électrique :

  • L'état du relais de pompe basse pression.
  • L'alimentation en + 12 volts bat de la voie 3 du relais de pompe basse pression.
  • La continuité de la liaison entre la voie 5 du connecteur du relais et la voie 1 du moteur de pompe basse pression.
  • L'état du moteur.
  • La continuité de la liaison entre la voie 2 du connecteur du moteur et la masse.

Remettre en état si nécessaire.

Si le problème persiste, vérifier le pilotage du relais "A" par le calculateur moteur de la manière suivante :

  • Débrancher le relais "A", placer une résistance de 50 à 100 ohms sur le support relais, à la place de la bonine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur + 12 volts bat,

Borne négative sur la voie 2 du support relais "A".

  • Effacer le défaut.
  • Lancer la commande AC005,

si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (dix séquences d'une seconde), changer le calculateur.

Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

Si le relais et la pompe fonctionnent mais que la basse pression n'atteint pas sa valeur normale de fonctionnement soit : 1,5 à 3 Bars.

Assurer la présence de carburant dans le réservoir, Assurer l'étanchéité du circuit B.P et HP.

Mesurer le débit de pompe basse pression en sortie de filtre à carburant, si le débit est mauvais, effectuer la même mesure en entrée du filtre à carburant. Changer l'élément incriminé : pompe Bp ou filtre à carburant.

Si le problème persiste : Effectuer un rinçage du circuit de régulation de haute pression (voir procédure au chapitre aide).

Assurer l'étanchéité des injecteurs (voir diagnostic au chapitre aide).

DE PRESSION DE CARBURANT ELECTROVANNE DE PRESSION DE CARBURANT

CONSIGNES

Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu paramètre ; suite à l'interprétation d'un défaut non résolu ; ou suite à un effet client.

Connecteur du régulateur branché, relier un oscilloscope (ou multimètre avec mesure de RCO) entre les bornes 1 et 2 de l'électrovanne de pression de carburant.

Lancer la commande AC006. L'électrovanne reçoit un cycle de 2 RCO différent (~ 20% et ~ 70%), durant le temps de la commande. Si on ne relève aucun signal de pilotage du régulateur, changer le calculateur.

Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule Si la commande AC006 est opérationnelle, visualiser le "PR097" controôler les valeurs selon les régimes moteur.

(sans objet pour pompe CP3)

Moteur à l'arrêt, sous contact RCO = 5%,
Au ralenti RCO = 15% en F9Q et 22% en G9T,
Lors d'un pied au fond en charge ou sans démarreur RCO = 35% en F9Q et 100% en G9T,

Si le PR097 augmente, sans diminution notoire de la pression dans la rampe, cela peut indiquer un grippage ou blocage de l'électrovanne de pression (bloquée fermée).

Dans ce cas et dans celui d'une sur-pression de rampe :

Assurer le bon fonctionnement du capteur de pression de rail, voir "diagnostic de capteur de pression de rail", Effectuer un "rinçage de la pompe haute pression", voir procédure au chapitre aide de cette note.

Si le PR097 diminue sans augmentation notoire de la pression dans la rampe, cela peut indiquer un grippage ou un blocage de l'électrovanne de pression (bloquée ouverte).

Dans ce cas et dans celui d'une sous-pression de rampe :

Procéder à un contrôle d'étanchéité du circuit de gazole BP et HP (visuels, odeurs, etc...) : pompe, régulateur, tuyaux, raccords rampe et injecteurs, etc...).

Si le problème persiste,

  • Assurer l'amorçage du circuit de gazole basse pression, voir "diagnostic du circuit basse pression",
  • Assurer le bon fonctionnement du capteur de pression de rail, voir "diagnostic du capteur de pression de rail",
  • Effectuer un "rinçage de la pompe haute pression", voir procédure au chapitre aide de cette note,
  • Assurer le bon fonctionnement des injecteurs, voir "diagnostic des injecteurs",
  • Assurer le bon fonctionnement de la pompe haute pression, voir "diagnostic de la pompe haute pression".

ATTENTION :

Voir le manuel de réparation et notamment les consignes de propreté à respecter pour une intervention sur le système d'injection directe haute pression.

CONSIGNES VANNE EGR

CONSIGNES

Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu paramètre ; suite au défaut DF077 (1 def ou 2 def) non résolu ; ou suite à un effet client.

(manque de performance)

ATTENTION : Pour tous les moteurs F9Q, il ne faut pas tenir compte des paramètres, "PR088 : recopie de position de vanne EGR" et "PR089 : écart de la boucle de recopie position vanne EGR".

  • Débrancher le connecteur et déposer la vanne EGR,
  • Vérifier qu'elle est bein en position fermé, remettre en état (nettoyage) ou, si nécessaire, changer le bloc EGR.
  • Rebrancher le connecteur, effacer le défaut et lancer la commande AC007
  • La vanne reçoit un cycle de 2 RCO successif, 25% et 75% (visualisable à l'oscilloscope ou au multimètre avec mesure de RCO). Vérifier le bon déplacement du volet (position ouvert à 25% et 75%) ainsi que son état général (encrassement, point dur ...).
  • Vérifier que la vanne se referme correctement lorsque la commande est terminée.

Si le "PR095" indique toujours 0, vérifier qu'il y a bien abscence de RCO de pilotage, à l'aide d'un oscilloscope et le cas échéant, changer le calculateur.

Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

PETITE VITESSE RELAIS GMV PETITE VITESSE

CONSIGNES

Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé.

Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu commande ou suite à un problème de refroidissement moteur ou de conditionnement d'air.

Vérifier à l'aide du schéma électrique :

  • L'état du fusible F15 (60 A).
  • L'état du relais de groupe motoventilateur petite vitesse (repéré R9).
  • L'alimentation en + 12 volts bat de la voie 3 du support relais groupe motoventilateur petite vitesse.
  • La continuité de la liaison entre la voie 5 du relais et la voie 1 de la résistance du groupe motoventilateur.
  • L'état de la résistance de petite vitesse (résistance et connectique).
  • La continuité de la liaison entre la voie 2 du connecteur de la résistance et la voie 2 du connecteur du groupe motoventilateur.
  • L'état du groupe motoventilateur.
  • La continuité de la liaison entre la voie 1 du connecteur du groupe motoventilateur et la masse.

Remettre en état si nécessaire.

Si le problème persiste, vérifier le pilotage du relais "R9" par le calculateur moteur de la manière suivante :

  • Débrancher le relais "R9", placer une résistance de 50 à 100 ohms sur le support relais, à la place de la bobine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur le + 12 volts bat

Borne négative sur la voie 2 du support relais "R9",

  • Effacer le défaut,
  • Lancer la commande AC011,

si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (dix séquences d'une seconde), changer le calculateur.

Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

VITESSE GMV GRANDE VITESSE

CONSIGNES

Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé.

Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu commande ou suite à un problème de refroidissement moteur.

Vérifier à l'aide du schéma électrique :

  • L'état du fusible F15 (60 A).
  • L'état du relais de groupe motoventilateur grande vitesse (repéré R10).
  • L'alimentation en + 12 volts bat de la voie 3 du support relais groupe motoventilateur grande vitesse.
  • La continuité de la liaison entre la voie 5 du support relais grande vitesse et la voie 2 du connecteur du groupe motoventilateur.
  • L'état du groupe motoventilateur.
  • La continuité de la liaison entre la voie 1 du connecteur du groupe motoventilateur et la masse.

Remettre en état si nécessaire.

Si le problème persiste, vérifier le pilotage du relais "R10" par le calculateur moteur de la manière suivante :

  • Débrancher le relais "R10", placer une résistance de 50 à 100 ohms sur le support relais, à la place de la bobine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur le + 12 volts bat,

Borne négative sur la voie 2 du support relais "R10".

  • Effacer le défaut,
  • Lancer la commande AC012,

si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (dix séquences d'une seconde), changer le calculateur.

Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

CONSIGNES RELAIS THERMOPLONGEURS N˚1

CONSIGNES

Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé.

Effectuer ce diagnostic en cas de dysfonctionnement de la fonction, relevé dans le menu commande ou en cas de problème de chauffage / désembuage habitacle.

Effectuer un contrôle de la connectique du calculateur moteur. Réparer si nécessaire.

Effectuer un contrôle de la connectique du support relais "R1". Réparer si nécessaire.

Effectuer un contrôle de la connectique du thermoplongeur 1. Réparer si nécessaire.

Vérifier à l'aide du schéma électrique : Le fusible n˚14 (70A), La présence du + 12 volts bat en voie n˚3 du support relais "R1", La continuité entre la voie n˚5 et la cosse d'alimentation du thermoplongeur 1 (voir manuel de réparation), La résistance du thermoplongeur : 0,45 ohms + - 0,05 à 20 C˚, La présence de la masse sur le boîtier à eau (support thermoplongeurs).

Vérifier également le niveau et l'étanchéité du circuit de refroidissement.

Remettre en état si nécessaire.

Si le problème persiste, vérifier le pilotage du relais "R1" par le calculateur moteur de la manière suivante :

  • Débrancher le relais "R1", placer une résistance de 50 à 100 ohms sur le support relais, à la place de la bobine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur le + 12 volts bat,

Borne négative sur la voie 2 du support relais "R1".

  • Effacer le défaut,
  • Lancer la commande AC301,

si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (deux séquences d'une seconde), changer le calculateur.

Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

THERMOPLONGEURS N˚2 RELAIS THERMOPLONGEURS N˚2

 

 

 

CONSIGNES Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé.

Effectuer ce diagnostic en cas de dysfonctionnement de la fonction, relevé dans le menu commande ou en cas de problème de chauffage / désembuage habitacle.

Particularité : Le "relais thermoplongeurs N˚2", alimente en parallèle les thermoplongeurs 2 et 3.

Effectuer un contrôle de la connectique du calculateur moteur. Réparer si nécessaire.

Effectuer un contrôle de la connectique du support relais "R11". Réparer si nécessaire.

Effectuer un contrôle de la connectique des thermoplongeurs 2 et 4. Réparer si nécessaire.

Vérifier à l'aide du schéma électrique : Le fusible n˚13 (70A), La présence du + 12 volts bat en voie n˚30 du support relais "R11", La continuité entre la voie 87 du Support relais "R11" et les cosses d'alimentation des thermoplongeurs 2 et 4, La résistance des thermoplongeurs : 0,45 ohms + - 0,05 à 20 C˚, La présence de la masse sur le boîtier à eau (support thermoplongeurs), L'intégrité du relais, (résistance bobine et contact).

Vérifier également le niveau et l'étanchéité du circuit de refroidissement.

Remettre en état si nécessaire.

Si le problème persiste, vérifier le pilotage du relais "R11" par le calculateur moteur de la manière suivante :

  • Débrancher le relais, placer une résistance de 50 à 100 ohms sur le support relais, à la place de la bobine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur le + 12 volts bat, Borne négative sur la voie N˚85 du support relais "R11".

  • Effacer le défaut,
  • Lancer la commande AC302.

Si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (deux séquences d'une seconde), changer le calculateur.

Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

THERMOPLONGEURS N˚3 RELAIS THERMOPLONGEURS N˚3

CONSIGNES

Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé.

Effectuer ce diagnostic en cas de dysfonctionnement de la fonction, relevé dans le menu commande ou en cas de problème de chauffage / désembuage habitacle.

Effectuer un contrôle de la connectique du calculateur moteur. Réparer si nécessaire.

Effectuer un contrôle de la connectique du support relais "R5". Réparer si nécessaire.

Effectuer un contrôle de la connectique du thermoplongeur 4. Réparer si nécessaire.

Vérifier à l'aide du schéma électrique : Le fusible n˚14 (70A), La présence du + 12 volts bat en voie n˚3 du support relais "R5", La continuité entre la voie n˚5 et la cosse d'alimentation du thermoplongeur 3 (voir manuel de réparation), La résistance du thermoplongeur : 0,45 ohms + - 0,05 à 20 C˚, La présence de la masse sur le boîtier à eau (support thermoplongeurs).

Vérifier également le niveau et l'étanchéité du circuit de refroidissement.

Remettre en état si nécessaire.

Si le problème persiste, vérifier le pilotage du relais "R5" par le calculateur moteur de la manière suivante :

  • Débrancher le relais "R5", placer une résistance de 50 à 100 ohms sur le support relais, à la place de la bobine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur le + 12 volts bat, Borne négative sur la voie 2 du support relais "R5".

  • Effacer le défaut,
  • Lancer la commande AC002,

si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (deux séquences d'une seconde), changer le calculateur.

Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

D'ADMISSION VOLET D'ADMISSION

CONSIGNES

Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu commande ou après le défaut "DF 019 : 2. DEF" non résolu.

En lançant cette commande, on doit entendre l'électrovanne claquer (dix séquences). Le pilotage simultané du volet d'admission n'est vérifiable que si l'on applique une dépression de 600 mbars à l'entrée de l'électrovanne.

En effet, le pilotage du volet d'admission lors de la coupure moteur a entrainé la mise à la pression atmosphérique de réserve de vide.

Dans le cas ou le pilotage de l'électrovanne n'entraîne pas l'activation du volet d'admission ; Placer une pompe à dépression sur la Durit reliant l'électrovanne au poumon de commande, appliquer une dépression de 600 mbars côté électrovanne :

  • Si le poumon commande bien le volet d'admission, alors contrôler le fonctionnement de l'électrovanne (blocage mécanique) ainsi que l'étanchéité du circuit de dépression depuis la pompe à vide jusqu'à l'électrovanne (pompe, clapets, Durit, raccords, réserve de vide).

Effectuer les réparations nécessaires.

  • Si le poumon ne commande pas le volet, alors vérifier le non blocage du volet et contrôler l'étanchéité du circuit depuis l'électrovanne jusqu'au poumon (inclus).

Effectuer les réparations nécessaires.

Après réparation et avant de lancer la commande "volet d'admission" : penser à faire tourner le moteur quelques instants afin de recréer une dépression dans la "réserve de vide".

    Contrôle de conformité
    CONSIGNES Consulter ce contrôle de conformité après un contrôle à l'aide de l'outil de diagnostic avec absence de défaut. Conditions d'exécution : ...

    Interprétation des paramètres
    TEMPERATURE D'EAU CONSIGNES Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé. Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans ...

    D'autres materiaux:

    Demi-bloc avant
    Le remplacement de cette pièce est une opération complémentaire au remplacement du coté d'auvent pour une collision latérale avant. Cette opération peut s'effectuer suivant deux possibilités : partielle (suivant la coupe A-A), complè ...

    Caractéristiques
    Moteur F9Q ...

    Ecran
    L'ECRAN Il permet de visualiser : les différents menus l'orientation de la destination la distance de la destination les schémas du trajet la distance du prochain changement de direction des cartographies etc... Il s'allume quelques secondes après la mise du ...

    Categorie

       
    2019 Droit d'auteur - www.lagunanotice.com